Plus
    AccueilDécryptageRUGBY FRANCE-AFRIQUE DU SUD : LE CONTRE DE LA PÉNALITÉ DE RAMOS...

    RUGBY FRANCE-AFRIQUE DU SUD : LE CONTRE DE LA PÉNALITÉ DE RAMOS ÉTAIT-IL RÉGULIER ?

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    A la 22e minute du quart de finale France-Afrique du Sud, sur la transformation tentée par Ramos, après l’essai de Peato Mauvaka, l’ailier des Springboks, Cheslin Kolbe, lancé à toute vitesse, est venu s’opposer au tir de l’arrière des Bleus. En avait-il le droit ? Le règlement, sur ce point, est relativement précis. «Tous les joueurs de l’équipe adverse doivent se replier en arrière de leur ligne de but et ne doivent pas la franchir avant que le botteur commence sa course. Quand le botteur commence sa course ou amorce son coup de pied, les joueurs de l’équipe adverse peuvent charger ou sauter pour essayer d’empêcher la réussite du but».

    Au revisionnage des images, impossible d’affirmer que Kolbe a entamé sa course avant que Ramos ne lance, lui, sa course d’élan pour frapper le ballon. Si l’ailier sud-africain a effectivement lancé sa course avant celle de l’arrière tricolore, cela a du se jouer à quelques centimètres… On pourra toujours se dire que si l’arbitre avait sanctionné le contre de Kolbe, la transformation aurait dû être rejouée. Et quand on voit le score final,  ces deux points auraient compté. Alors, les interrogations qui se posent sont celles d’un appel à la video qui aurait dû être demandé par Ben O’Keeffe sur ce fait de jeu important.

    Autre interrogation : l’arbitre néo-zélandais était assisté, sur ce match, d’un trio uniquement composé d’autres Néo-Zélandais, avec Paul Williams et James Doleman à la touche et Brendon Pickerill à la vidéo. Ce choix de la part de World Rugby dans la désignation des arbitres de ce match peut être jugé étonnant.

    Mais une fois ces commentaires faits, et la frustration digérée, le rideau est tombé. Place au sport, aux demi-finales, puis à une finale qui sera passionnante. Et de cela, personne ne doute.

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Samedi 22 Juin 2024

    En Nouvelle-Calédonie, près de 223.000 électeurs sont convoqués pour élire un ou une député...

    EN ASSEMBLÉE DE PROVINCE SUD : “LE CHATEAU DE CARTES VA S’EFFONDRER”

    Jeudi après-midi, l’hôtel de ville de la province Sud accueillait une assemblée de province....

    ÉMANCIPATION, SOUVERAINETÉ, DÉCOLONISATION ? LA CALÉDONIE DÉPEND DÉSORMAIS ENTIÈREMENT DE LA FRANCE

    Cette fois, ne n'était pas le vote du Congrès pour le Pacte Nickel, renvoyé...

    L’Actu en 3′ – Vendredi 21 juin 2024

    LE CONGRÈS VALIDE L'AIDE DE LA FRANCE POUR INDEMNISER LE CHÔMAGE Le projet de délibération...

    TRISTE FÊTE DE LA MUSIQUE, APRÈS LE JOUR LE PLUS COURT DE L’ANNÉE

    C'était hier notre jour le plus court de l'année, mais sur le calendrier, le...

    “ILS VEULENT RECONSTRUIRE LE CAILLOU” – KUBY, ARTISTE

    Depuis le 13 mai, la Nouvelle-Calédonie traverse une crise sociale de grande ampleur, dont...

    Articles similaires

    ÉMANCIPATION, SOUVERAINETÉ, DÉCOLONISATION ? LA CALÉDONIE DÉPEND DÉSORMAIS ENTIÈREMENT DE LA FRANCE

    Cette fois, ne n'était pas le vote du Congrès pour le Pacte Nickel, renvoyé...

    LA LETTRE D’EMMANUEL MACRON AUX CALÉDONIENS : CE QUI EST CLAIR, CE QUI POSE QUESTION

    Alors que la France, tout en se déchirant, fait campagne pour probablement mettre en...

    LE CONGRÈS DE NETCHAOT REPORTÉ, TENSIONS AU FLNKS ET INCERTITUDES POUR LES LÉGISLATIVES

    À l'issue de la réunion de leurs différentes instances la semaine passée, les quatre...