Plus
    AccueilRéflexionPERTE DU POUVOIR D'ACHAT DE 4,5% ET CHERTÉ DE VIE : DES...

    PERTE DU POUVOIR D’ACHAT DE 4,5% ET CHERTÉ DE VIE : DES QUESTIONS SANS RÉPONSE

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    La dernière étude de l’Isee permet d’obtenir quelques indications précieuses, à la fois sur le pouvoir d’achat des salariés calédoniens, et sur les niveaux de salaires du privé et du secteur public. Ce n’était pas le sujet, mais une étude serait également la bienvenue sur les niveaux de retraites servies, et le pouvoir d’achat des retraités locaux.

    Au total, et après le croisement des informations sur le niveau des salaires et la hausse du coût de la vie, l’Isee établit une baisse du pouvoir d’achat des salariés de 4,5% avec une inflation à 3%.

    Cette baisse moyenne du pouvoir d’achat résulte également de la baisse de qualification des emplois créés, ces derniers étant pourtant à la hausse. Or, “la qualification de l’emploi joue un rôle prépondérant sur le niveau de rémunération : le salaire moyen des ouvriers et employés est de 249 000 F.CFP ; il atteint 399 000 F.CFP dans les professions intermédiaires et 649 000 F.CFP pour les cadres et professions intellectuelles supérieures“.

    Constat intéressant mais connu : le privé rémunère 33% moins que le secteur public. Explication donnée par l’Isee : dans le secteur privé, 3 emplois sur 4 relèvent de la catégorie ouvrier ou employé, tandis que dans le secteur public, 57% des agents exercent “des professions intermédiaires ou intellectuellement supérieures“. L’étude, cependant, ne compare pas les niveaux de rémunération des personnels sans diplômes ni qualification, par exemple, lesquels chez les contractuels et les allocataires de la fonction publique, disposent de salaires plus élevés que dans le privé.

    Quoi qu’il en soit, la conclusion qu’il est possible de tirer à l’issue de cette étude, c’est que les constats effectués sur un pouvoir d’achat qui, en réalité, s’amenuise depuis au moins une décennie, n’ont pas pour autant entraîné des mesures correctives. Hormis, bien sûr, les augmentations automatiques prévues pour le SMG, et les grilles salariales évoluant avec l’ancienneté. Quelques mesures visant à stabiliser les produits de grande consommation ont été prises, mais les dispositions pour lutter contre la hausse des prix ou compenser la perte de pouvoir d’achat sont aux abonnés absents.

    De ce point de vue, en dépit des “Assises” et des conférences en tout genre, la gouvernance du “pays” semble bien dépassée.

    Les derniers articles

    SELON UNE ENQUÊTE POUR CNEWS 57% DES FRANÇAIS CONSIDÈRENT QU’IL Y A DU RACISME ANTI-BLANCS DANS LES ÉMEUTES

    D'après un sondage réalisé par l’institut CSA pour CNEWS, Europe 1 et le JDD,...

    DÉFINITION : QU’EST-CE QUE LE TERRORISME ?

    En droit français, la loi du 9 septembre 1986 « relative à la lutte contre...

    GÉRALD DARMANIN ANNONCE LE LANCEMENT D’UNE OPÉRATION DE GRANDE ENVERGURE CE MATIN

    Dans un message sur X (anciennement twitter), le Ministre de l'Intérieur et des Outre-mer...

    L’Actu en 3′ – Dimanche 19 Mai 2024

    DES PERSONNES DIALYSÉES, EMPÊCHÉES DE SOINS, SONT DÉCÉDÉES Les émeutiers, à l'évidence, ne poursuivent aucun...

    L’Actu en 3′ – Samedi 18 mai 2024

    ENTRE 50 ET 60 MILLIARDS : UN MONTANT POSSIBLE DES DÉGÂTS Difficile d'apprécier de manière...

    LES ÉVÉNEMENTS DE CALÉDONIE À LA UNE DE LA PRESSE MÉTROPOLITAINE

    La Nouvelle-Calédonie fait tristement les Unes des médias français, aussi bien dans la presse,...

    Articles similaires

    EXACTIONS : UNE OU PLUSIEURS MAINS DERRIÈRE LES VIOLENCES ?

    4 morts, 3 civils et un gendarme, près de 15 milliards de dégâts, une...

    AFFAIRE AZERBAÏDJAN : LA CALÉDONIE A-T-ELLE MAINTENANT UN KONGRÈS ?

    Ohé Matelots, Voilà-t-y pas que le mémorandum de coopération entre le Congrès à nous et...

    POURQUOI L’ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES VA CONDUIRE À UNE VRAIE RÉFLEXION BUDGÉTAIRE

    C'est en 2005 que la présentation budgétaire de la Nouvelle-Calédonie a subi un changement...