Plus
    AccueilDécryptageQU’ATTENDRE DE LA VISITE DE GÉRALD DARMANIN ET DE BRUNO LEMAIRE ?...

    QU’ATTENDRE DE LA VISITE DE GÉRALD DARMANIN ET DE BRUNO LEMAIRE ? UNE VISITE CRUCIALE POUR L’AVENIR DU TERRITOIRE

    Publié le

    ABONNEZ-VOUS

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter

    Fin de semaine chargée pour la politique et l’économie en Nouvelle-Calédonie. Deux des principaux membres du gouvernement seront sur le territoire. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, devrait arriver jeudi soir et regagner Paris samedi. Bruno Lemaire, ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, arrivera quant à lui samedi et restera jusqu’à lundi. Que peut-on attendre de ces déplacements ?

    Pour Gérald Darmanin, le sujet est connu. Un document, amendable, est entre les mains des groupes politiques du Congrès depuis plusieurs mois. Les réunions devraient être conclusives sur certains sujets, et faire un point de situation sur d’autres. Deux question sont particulièrement importantes : la réforme électorale, laquelle nécessite une modification de la Constitution, et celle du statut du territoire après l’Accord de Nouméa qui répond aux mêmes exigences constitutionnelles. Sur les participations, devraient être présents l’ensemble des non-indépendantistes, ainsi que le Palika et l’UPM. L’Union Calédonienne a fait savoir depuis plusieurs semaines qu’elle n’en serait pas.

    Sur la réforme électorale, un accord pourrait être trouvé entre les « partenaires » présents. Quant au statut, c’est sur l’exercice du droit à l’autodétermination que divergent les positions de l’Uni, et globalement celle de l’État et des non-indépendantistes.

    Le rétablissement de la liberté de suffrage, même restreinte à quelques années de résidence pour les électeurs, est de toute façon une quasi-obligation juridique pour provoquer de nouvelles élections provinciales. Le statut, lui, ne relève ni de la même urgence, ni de la même obligation.

    Pour l’Uni, un retour devant le FLNKS semble inévitable en cas d’accord. Dans cette hypothèse, une confrontation avec l’Union Calédonienne et ses alliés semble tout autant inévitable.

    L’État, lui, a prévenu. Sans accord, « il prendra ses responsabilités » en matière de droit électoral. La majorité présidentielle pourrait bénéficier alors du soutien des Républicains, et probablement du Rassemblement National.

    La visite de Bruno Lemaire revêt, quant à elle, une importance cruciale et même vitale pour la survie de la filière nickel et ses perspectives dans une contexte national et européen. Son approche des difficultés budgétaires et financières de la Nouvelle-Calédonie ne peut également échapper à personne …

    C’est en effet Bercy qui pourra concrétiser les engagements du président de la République, et “le chemin de l’Avenir”. Le financement de la transition énergétique pour quelques 500 milliards CFP, avec au premier chef les projets en cours de deux Stations de Transfert d’Énergie par Pompage à Tontouta et dans le Nord, ainsi, probablement, que les problèmes de trésorerie des trois usines. Mais il sera évidemment question des autres sujets déjà évoqués au cours des réunions qui se sont tenues à Bercy avec “les parties prenantes”.

    Rétablissement de la liberté de suffrage, sauvetage des trois usines calédoniennes, discussions sur la modernisation du statut, équilibre des comptes publics, cette ultime visite de deux poids lourds du gouvernement a effectivement peser sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

    Les derniers articles

    RÉSULTATS ERAMET 2023 : CE QUE DIT LE RAPPORT DU GROUPE SUR LA SLN

    Le groupe Eramet a publié son rapport de résultats 2023. Les activités de la...

    L’Actu en 3′ – Jeudi 22 février 2024

    TROIS MINISTRES POUR UNE JOURNÉE CHARGÉE Hier matin, les trois ministres arrivés mardi soir en...

    QUELLES SOLUTIONS LA PLEINE SOUVERAINETÉ POURRAIT-ELLE APPORTER À LA CALÉDONIE D’AUJOURD’HUI ?

    Toutes les opinions peuvent être respectables, et la France, patrie des droits de l’Homme,...

    DES DIFFICULTÉS À VENIR ? MAIS ON EST DÉJÀ EN PLEIN DANS LA MOUIZE !

    Ohé matelots, Z’avez vu comme moi un haut responsable de Lucé dire au micro de...

    L’Actu en 3′ – Mercredi 21 février 2024

    GÉRALD DARMANIN : AIDE FINANCIÈRE DE LA FRANCE, RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, RECHERCHE AGRICOLE ET SÉCURITÉ Si...

    GÉRALD DARMANIN FACE À UNE CALÉDONIE EN DÉCOMPOSITION

    <Cet article sera disponible en lecture libre dans 24 heures> En atterrissant ce soir sur...

    Articles similaires

    RÉSULTATS ERAMET 2023 : CE QUE DIT LE RAPPORT DU GROUPE SUR LA SLN

    Le groupe Eramet a publié son rapport de résultats 2023. Les activités de la...

    INFO PRATIQUE : LA PROCÉDURE POUR UN ABONNEMENT PAYANT À NOUMEAPOST

    Les lecteurs de nouméaPost sont de deux ordres : Les abonnés à la Newsletter, qui...

    NOUVELLE VELLÉITÉ DE PROCRASTINATION DES INDÉPENDANTISTES ?

    Gagner du temps, parfois synonyme de reculs de la décision, c'est apparemment la stratégie...