Plus
    AccueilDécryptageSELON LE MONDE, PLUTÔT LE DÉPART DE GLENCORE QUE LA MISE EN...

    SELON LE MONDE, PLUTÔT LE DÉPART DE GLENCORE QUE LA MISE EN SOMMEIL POUR LA DIRECTION DE KNS

    Publié le

    ABONNEZ-VOUS

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter

    Si peu d’informations filtrent des rencontres à Paris entre les actionnaires de KNS, la direction de l’usine et Bercy, on sait que le président de l’entreprise a annoncé la tenue cette semaine d’un conseil de direction pour envisager les mesures à prendre au sujet de l’activité de l’usine.

    C’est du journal Le Monde que proviennent plusieurs indications. Dans un article intitulé “Nickel calédonien : le spectre de la mise en sommeil de l’« usine du Nord », le quotidien rapporte que “La direction de l’usine appelle son actionnaire de référence, Glencore, à quitter le navire, plutôt que de mettre en sommeil le site“.

    Toujours selon Le Monde, ” vendredi, la direction de KNS a pris l’avion pour Nouméa sans aucune garantie sur l’avenir du site“. Alexandre Rousseau, Vice-président de KNS, a déclaré au journal que « malgré toutes les bonnes volontés des parties impliquées dans les négociations, l’avenir de Koniambo Nickel doit s’écrire avec un nouveau partenaire, autre que Glencore”.

    Encore faut-il que Glencore, détenteur de 49% du capital ainsi que d’une dette colossale, accepte une éventuelle opération de reprise. Le trader suisse pourrait être tenté, sans remettre des sommes importantes au pot, d’attendre des jours meilleurs pour enfin rentabiliser sa mise.

    Quant à retrouver un repreneur éventuel, beaucoup de yeux se tournent vers la Chine. Une tentative de partenariat avec un grand groupe chinois avait avorté dans une passé récent. Mais surtout, la situation géopolitique du Pacifique a profondément évolué. Les intérêts chinois se heurtent désormais presque frontalement à ceux de la France et d’un pôle comprenant les États Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, même si ces derniers entretiennent des liens commerciaux avec l’Empire du Milieu.

    Les derniers articles

    RÉSULTATS ERAMET 2023 : CE QUE DIT LE RAPPORT DU GROUPE SUR LA SLN

    Le groupe Eramet a publié son rapport de résultats 2023. Les activités de la...

    L’Actu en 3′ – Jeudi 22 février 2024

    TROIS MINISTRES POUR UNE JOURNÉE CHARGÉE Hier matin, les trois ministres arrivés mardi soir en...

    QUELLES SOLUTIONS LA PLEINE SOUVERAINETÉ POURRAIT-ELLE APPORTER À LA CALÉDONIE D’AUJOURD’HUI ?

    Toutes les opinions peuvent être respectables, et la France, patrie des droits de l’Homme,...

    DES DIFFICULTÉS À VENIR ? MAIS ON EST DÉJÀ EN PLEIN DANS LA MOUIZE !

    Ohé matelots, Z’avez vu comme moi un haut responsable de Lucé dire au micro de...

    L’Actu en 3′ – Mercredi 21 février 2024

    GÉRALD DARMANIN : AIDE FINANCIÈRE DE LA FRANCE, RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, RECHERCHE AGRICOLE ET SÉCURITÉ Si...

    GÉRALD DARMANIN FACE À UNE CALÉDONIE EN DÉCOMPOSITION

    <Cet article sera disponible en lecture libre dans 24 heures> En atterrissant ce soir sur...

    Articles similaires

    RÉSULTATS ERAMET 2023 : CE QUE DIT LE RAPPORT DU GROUPE SUR LA SLN

    Le groupe Eramet a publié son rapport de résultats 2023. Les activités de la...

    INFO PRATIQUE : LA PROCÉDURE POUR UN ABONNEMENT PAYANT À NOUMEAPOST

    Les lecteurs de nouméaPost sont de deux ordres : Les abonnés à la Newsletter, qui...

    NOUVELLE VELLÉITÉ DE PROCRASTINATION DES INDÉPENDANTISTES ?

    Gagner du temps, parfois synonyme de reculs de la décision, c'est apparemment la stratégie...