Plus
    AccueilDécryptageNOUVELLE VELLÉITÉ DE PROCRASTINATION DES INDÉPENDANTISTES ?

    NOUVELLE VELLÉITÉ DE PROCRASTINATION DES INDÉPENDANTISTES ?

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    Gagner du temps, parfois synonyme de reculs de la décision, c’est apparemment la stratégie qui veulent promouvoir les indépendantistes, en désaccord sur la réforme électorale, mais sur la même ligne pour une nouvelle fois repousser les échéances.

    Lors du troisième référendum, la demande de report se fondait à la fois sur les deuils consécutifs à la crise du Covid et sur l’insuffisance de temps pour préparer le scrutin. “En démocratie, les élections doivent se dérouler en temps et en heure”, avait argumenté le gouvernement central en maintenant la date du 12 décembre 2021 pour la tenue du scrutin … demandé par les indépendantistes eux-mêmes.

    Cette fois, c’est la date de la modification constitutionnelle ainsi que celle des élections provinciales qui, selon eux, devraient être repoussées, voire annulées.

    D’ailleurs, l’Union Calédonienne ne veut pas en entendre parler de tout cela. Pour le parti, sauf à changer de discours, il s’agit tout simplement de gommer le principe de la consultation des populations intéressées dans le cadre d’une autodétermination, en y substituant un “traité” bilatéral avec la France pour accorder l’indépendance à la Nouvelle-Calédonie. Inconcevable, évidemment. Mais la pression est faite pour que Paris songe à repousser les échéances dans l’espoir d’un hypothétique compromis.

    Le discours est différent au Palika, qui a déjà accepté l’ouverture du corps électoral à des électeurs présents depuis 10 ans, mais à condition qu’ils prouvent leur “calédonitude”. Ainsi par la voix de Louis Mapou, invité sur la plateau de NC1ère hier soir, chacun a compris que le Palika estimait que la conjoncture économique et le calendrier politique se télescopaient, rendant, selon lui, inopportun d’envisager une réforme constitutionnelle en milieu d’année, et des élections avant la fin de l’année.

    Pourtant, on voit mal, même avec un nouveau délai menant à 2025, l’Union Calédonienne faire marche arrière et renoncer à sa demande de traité d’indépendance.

    En revanche, l’aggravation des incertitudes prolongées dans le temps provoquerait sans aucun doute la dégradation encore plus grande de l’économie. Quant au sauvetage des usines, reporter d’un mois la signature du “pacte nickel” comme le suggère le président du gouvernement, n’enlèverait rien aux éléments intangibles du dossier de redressement de la filière nickel : la nécessité d’ouvrir l’exploitation et l’exportation du minerai des réserves métallurgiques, celle de réduire les coûts de production, et le versement urgent des prêts et subventions proposés par l’État. Attendre encore, cela va-t-il améliorer les choses ou amplifier les difficultés ?

    Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout !“, écrivait Henri Queuille. Cela peut aussi constituer une autre “doctrine”, … pour achever la faillite de cette pauvre Nouvelle-Calédonie.

    Les derniers articles

    EXTENSION DE L’USINE DU SUD ET OUVERTURE DU GISEMENT DE PRONY-PERNOD : L’OCCASION RATÉE

    Eramet-SLN auraient-elles pu nouer un partenariat avec l’industriel Vale, les conduisant à un second...

    L’Actu en 3′ – Mercredi 17 avril 2024

    ATTAQUE DE BONDI JUNCTION : UN JEUNE FRANÇAIS CONSIDÉRÉ COMME UN HÉROS Dans l’attaque au...

    MANIFS : LA PROCHAINE À 285.000 ….

    Ohé Matelots, Les manifs, c'est toujours la guerre des chiffres. C'est vrai, quoi, plus on...

    LA CALÉDONIE CHOISIT-ELLE LE CHAOS ALORS QU’ELLE DOIT RENDRE POSSIBLE CE QUI EST NÉCESSAIRE ?

    Le territoire est en guenilles, et il veut participer à un concours d’élégance ! L’idéologie,...

    L’Actu en 3′ – Mardi 16 avril 2024

    NOUVEAU DRAME À SYDNEY : UN PRÊTRE POIGNARDÉ EN PLEINE MESSE L’Australie à nouveau sous...

    LES MANIFESTATIONS DE NOUMÉA DANS LA PRESSE DE MÉTROPOLE

    Les manifestations organisées à Nouméa, par les Loyalistes et le Rassemblement d’une part, par...

    Articles similaires

    EXTENSION DE L’USINE DU SUD ET OUVERTURE DU GISEMENT DE PRONY-PERNOD : L’OCCASION RATÉE

    Eramet-SLN auraient-elles pu nouer un partenariat avec l’industriel Vale, les conduisant à un second...

    LA CALÉDONIE CHOISIT-ELLE LE CHAOS ALORS QU’ELLE DOIT RENDRE POSSIBLE CE QUI EST NÉCESSAIRE ?

    Le territoire est en guenilles, et il veut participer à un concours d’élégance ! L’idéologie,...

    POURQUOI LE GEL DU CORPS ÉLECTORAL NE SERA PAS MAINTENU

    Parmi les mouvements indépendantistes, une position unitaire a été adoptée : une demande au...