Plus
    AccueilActuXpressL'Actu en 3' - Mercredi 15 Mai 2024

    L’Actu en 3′ – Mercredi 15 Mai 2024

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    PRÈS DE 40 ENTREPRISES DÉTRUITES : JAMAIS NOUMÉA N’A CONNU UNE TELLE VIOLENCE
    Tout au long de le nuit de lundi à mardi, et durant toute la journée de mardi, les incendies perpétrés par les bandes réparties au centre et dans la zone de Ducos se sont succédés. Les pompiers comme les forces de l’ordre n’ont pu répondre à toutes les urgences, et des énormes dégâts se sont ajoutés à ceux de la nuit précédente. Au total, ce sont près de 40 entreprises qui ont été détruites par les flammes, et parfois, le travail de toute une vie. De grandes surfaces comme de petits magasins pillés, des enseignes brûlées, des concessions automobiles ravagées, plus de 300 véhicules incendiés, le bilan est déjà terrifiant.

    Lors des événements de 1984, c’est surtout en Brousse que les exactions se sont déroulées, bien qu’elles n’aient pas épargné l’agglomération. Mais jamais la capitale n’a eu à subir de tels dommages.

    La portée économique est immense. Les dégâts approchent, sinon dépassent, probablement les 10 milliards. Pour les entreprises qui décideront de reconstruire, le temps se comptera en mois, voire en années, avant une possible réouverture. Et pendant ce temps, que deviendront les emplois détruits ?

    Le couvre-feu n’a pas été respecté dans les points chauds de l’agglomération, tout comme les consignes et les interdictions officielles. Il a été reconduit. Les renforts de gendarmerie et de police apporteront-ils davantage de sécurité pour les habitants qui observent une grande retenue en dépit de leur profond écoeurement ?

    LES VIOLENCES ÉVOQUÉES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE AU COURS DES QUESTIONS AU GOUVERNEMENT. Elles ont fait l’objet de plusieurs questions, en particulier de députés de gauche. Le Premier ministre, pour sa part, est intervenu à deux reprises, répondant aux députés Chaissagne et Panot. Il rendu hommage aux forces de l’ordre, devant une grande partie de l’hémicycle applaudissant, debout. Réitérant l’invitation des partis politiques calédoniens à se rendre à Paris pour renouer le dialogue et bâtir une solution commune pour l’avenir du territoire, il a appelé à un apaisement de la situation et déclaré, “l’important, c’est le dialogue, l’important, c’est la construction d’une solution commune, politique et globale, l’important, c’est de trouver les moyens de faire respecter le choix souverain de la Nouvelle-Calédonie de rester dans la République, et de trouver le bon équilibre pour l’avenir du Caillou et de sa jeunesse, tout en respectant le droit à l’autodétermination“.

    PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE : L’ASSEMBLÉE NATIONALE REPRENDRA LE DÉBAT CE SOIR, HEURE DE PARIS
    A l’issue de la séance de questions au gouvernement, puis de l’élection d’un juge suppléant à la Cour de Justice de la République, les députés ont repris l’examen des amendements déposés par la gauche sur le projet de loi constitutionnelle relatif aux élections des assemblées de province et du Congrès. La séance a été levée en fin d’après-midi et doit reprendre à 21h30, heure de Paris.

    130 INTERPELLATIONS, PRÈS DE 60 GENDARMES BLESSÉS, TONTOUTA FERMÉ
    Les forces de l’ordre ont procédé à 130 interpellations aux cours des violences perpétrées majoritairement contre l’appareil économique calédonien, dans l’agglomération de Nouméa. Plusieurs dizaines d’individus sont en garde à vue. Une soixantaine de gendarmes ont été blessés. L’aéroport international de Tontouta demeure fermé.

    LES VIOLENCES EN CALÉDONIE LARGEMENT REPRISES PAR LA PRESSE MÉTROPOLITAINE
    Elles ont été évoquées dans l’ensemble des chaînes de télévision, ainsi que dans la presse nationale et régionale. Pour Libération, “Le couvre-feu est décrété ce mardi soir dans le territoire du Pacifique où les mobilisations indépendantistes ont tourné en affrontements avec les forces de l’ordre, pillages et incendies d’entreprises, tandis que l’Assemblée nationale se penche sur la loi explosive visant le dégel du corps électoral”. Pour Ouest France, “Magasins pillés, usine et véhicules incendiés… Des violences ont éclaté, dans la nuit de lundi à mardi, en Nouvelle-Calédonie. Des incidents qui surviennent alors que l’Assemblée nationale examine un projet de révision constitutionnelle auquel s’opposent les indépendantistes”.

    Photo satellite de notre zone ce mercredi matin à 05h10

    MÉTÉO
    Ce matin :
    Le soleil prend généralement l’avantage, même si de très faibles averses peuvent se produire en matinée sur le Nord-Est de la Grande Terre. L’alizé d’Est Sud-Est souffle autour de 10 à 15 noeuds, voire 5 à 10 noeuds sur le Sud.
    Cet après-midi :
    Les nuages se développent sur la chaine, puis débordent vers le Nord-Ouest en donnant localement de faibles pluies. Aux Loyauté ainsi que sur l’extrême Sud, la façade Est et Bélep, un temps ensoleillé prédomine. L’alizé d’Est Sud-Est se renforce progressivement entre 15 et 20 noeuds. Il atteint 20 noeuds sur le Nord-Ouest de la Grande Terre en cours d’après-midi. Les températures se stabilisent proches des normales.

    Aperçu pour jeudi et vendredi :
    Jeudi, le temps reste globalement sec et ensoleillé. Toutefois, de faibles averses circulent sur la pointe Sud en matinée, d’autres se développent sur le relief l’après-midi, mais le temps reste agréable. Le vent de Sud-Est atteint 15-20 noeuds le matin, puis il se renforce autour de 20 noeuds l’après-midi. Les températures minimales et maximales sont quasi-stationnaires et conformes aux valeurs de saison.
    Vendredi, le soleil l’emporte encore en particulier sur l’Ouest. Quelques passages nuageux plus nombreux circulent par moments sur la pointe Sud, l’Est et les Loyauté et donnent parfois quelques gouttes. L’alizé d’Est Sud-Est se maintient entre 15 et 20 kt. Il reste plus faible sur le Nord-Ouest et compris entre 10 et 15 noeuds. Les températures évoluent peu par rapport à celle de la veille.
    Tendance pour la période de samedi à mardi :
    C’est un temps globalement bien ensoleillé qui l’emporte, avec toutefois quelques passages nuageux accompagnés parfois d’averses qui circulent sur les régions de l’Est et la pointe Sud en début de week-end, puis sur le Sud-Ouest ensuite. En fin de période, des nuages élevés envahissent le ciel et viennent voiler, puis masquer le soleil. L’alizé d’Est est modéré samedi, il faiblit dans la nuit et s’oriente Ouest à Sud-Ouest faible à modéré, puis au secteur Sud en début de semaine. Les températures baissent progressivement en cours de période et sont généralement inférieures aux valeurs de saison.

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Samedi 22 Juin 2024

    En Nouvelle-Calédonie, près de 223.000 électeurs sont convoqués pour élire un ou une député...

    EN ASSEMBLÉE DE PROVINCE SUD : “LE CHATEAU DE CARTES VA S’EFFONDRER”

    Jeudi après-midi, l’hôtel de ville de la province Sud accueillait une assemblée de province....

    ÉMANCIPATION, SOUVERAINETÉ, DÉCOLONISATION ? LA CALÉDONIE DÉPEND DÉSORMAIS ENTIÈREMENT DE LA FRANCE

    Cette fois, ne n'était pas le vote du Congrès pour le Pacte Nickel, renvoyé...

    L’Actu en 3′ – Vendredi 21 juin 2024

    LE CONGRÈS VALIDE L'AIDE DE LA FRANCE POUR INDEMNISER LE CHÔMAGE Le projet de délibération...

    TRISTE FÊTE DE LA MUSIQUE, APRÈS LE JOUR LE PLUS COURT DE L’ANNÉE

    C'était hier notre jour le plus court de l'année, mais sur le calendrier, le...

    “ILS VEULENT RECONSTRUIRE LE CAILLOU” – KUBY, ARTISTE

    Depuis le 13 mai, la Nouvelle-Calédonie traverse une crise sociale de grande ampleur, dont...

    Articles similaires

    L’Actu en 3′ – Samedi 22 Juin 2024

    En Nouvelle-Calédonie, près de 223.000 électeurs sont convoqués pour élire un ou une député...

    L’Actu en 3′ – Vendredi 21 juin 2024

    LE CONGRÈS VALIDE L'AIDE DE LA FRANCE POUR INDEMNISER LE CHÔMAGE Le projet de délibération...

    L’Actu en 3′ – Jeudi 20 Juin 2024

    ONZE  RESPONSABLES IMPORTANTS DE LA CCAT INTERPELÉS ET PLACÉS EN GARDE À VUE Dès 6h,...