Plus
    AccueilActuXpressL'Actu en 3' - Samedi 18 mai 2024

    L’Actu en 3′ – Samedi 18 mai 2024

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    ENTRE 50 ET 60 MILLIARDS : UN MONTANT POSSIBLE DES DÉGÂTS
    Difficile d’apprécier de manière très précise le montant exact des dégâts, comprenant à la fois les sinistres matériels, et les pertes d’exploitation. Il faudra ensuite comptabiliser les dégâts sociaux, la cotisation de la Cafat, et les capacités de la Caisse d’assurance chômage à faire face à plus de 2000 pertes d’emplois probables. La Chambre de Commerce a procédé à une première estimation, autour de 24 milliards. Mais la réalité pourrait se situer bien au delà de ce chiffre.

    Le nombre d’entreprises dont les locaux ont été totalement ou partiellement incendiés approche en effet de chiffre effarant de 150 ! Un véritable Tsunami économique et social qui met la Nouvelle-Calédonie à genou avec de nouvelles victimes entrepreneuriales dont la liste ne cesse de s’allonger.

    Hier, le “massacre” du centre Kenu In s’est poursuivi avec des destructions totales ou partielles des entreprises Animal, Car Wash et de l’agence bancaire. Elles viennent s’ajouter, pour cette seule période, à Adrénaline Paintball Dumbéa, à Mac Do Boulari et Presto Pizza Magenta. A ces entreprises, il faut additionner les bâtiments publics comme l’école Les Pervenches, le mur d’escalade, ou des atteintes des collèges de Boulari et de plusieurs bâtiments de l’OPT. Et bien sûr les quelques 130 entreprises et bâtiments publics incendiés depuis lundi soir.

    Au total, ce pourrait être un montant gigantesque se situant aux alentours de 50 à 60 milliards F CFP qui serait celui des dégâts occasionnés par les émeutes commanditées,  dans Nouméa et son agglomération. Ce montant traduit, par ailleurs, le coup presque fatal porté à l’économie calédonienne dans son ensemble. Car il ne faut pas perdre de vue que la filière nickel est en danger de mort, et que, après l’arrêt des opérations à KNS, les fours de Doniambo sont aujourd’hui à niveau de fonctionnement minimal, en dessous duquel, des décisions irrémédiables devraient être prises.

    UNE ENQUÊTE OUVERTE SUR “DES COMMANDITAIRES” DES ÉMEUTES
    Le parquet de Nouméa a ouvert une enquête visant « des commanditaires » des émeutes qui secouent la Nouvelle-Calédonie depuis lundi, a annoncé vendredi le procureur de la République, information reprise largement par la presse métropolitaine, et faisant les titres de l’Express, l’Indépendant, BFMTV, l’Alsace, la Dépêche, Mediapart et des grands journaux. Des membres de la Ccat seraient concernés par cette enquête.

     Les chefs d’infraction portent notamment sur des faits d’association de malfaiteurs.

    L’APPROVISIONNEMENT DES DENRÉES DEVRAIT REPRENDRE PARTIELLEMENT AUJOURD’HUI
    Pendant que des dizaines de Nouméa faisaient la queue avant d’entrer dans l’ex-magasin Michel Ange, l’information était donnée que cette surface recevrait un approvisionnement dès aujourd’hui. Le Haut-Commissaire avait annoncé l’arrivée d’une centaine de conteneurs remplis de denrées, de médicaments, et de produits nécessaires à la population. L’acheminement sécurisé de ces produits devrait donc commencer dès aujourd’hui pour la plupart des commerces, notamment d’alimentation, encore disponibles, ainsi que pour les pharmacies et les installations hospitalières.

    LES ASSUREURS VONT ÊTRE RÉUNIS PAR L’ÉTAT SUR LA SITUATION DES DOMMAGES EN NOUVELLE CALÉDONIE
    Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, convoquera les assureurs “la semaine prochaine” afin d’assurer une indemnisation rapide et équitable des dommages causés par les violences en Nouvelle-Calédonie, a annoncé son cabinet vendredi. Le montant des dégâts économiques est encore en cours d’évaluation et sera communiqué lorsqu’il sera “stabilisé et fiable”, selon la même source, reflétant le “soutien” de Bruno Le Maire “aux élus et au monde économique de Nouvelle-Calédonie”.

    UNE TENTATIVE D’ENVAHISSEMENT DE L’AÉRODROME DE MAGENTA REPOUSSÉE
    Un groupe d’émeutiers a tenté, hier, de prendre le contrôle de l’aérodrome de Magenta. Cette installation est jugée stratégique car elle assure une liaison rapide avec les Iles Loyauté, et sur le plan de la sécurité, permet notamment l’atterrissage des aéronefs de l’Armée de l’Air, en l’espèce, les Casas et les hélicoptères lourds militaires. Fort heureusement, l’aéroport de Magenta est sous protection des parachutistes. Les émeutiers ont été bloqués, et des renforts de la gendarmerie sont intervenus en lançant notamment des lacrymogènes et des grenades de désencerclement. En cas d’agression caractérisée, les militaires auraient été autorisés à faire feu.

    AIRCALIN ANNULE SES VOLS JUSQU’AU 21 MAI a annoncé la compagnie à ses clients en attente de départ d’ici à cette date. L’aéroport de La Tontouta est en effet fermé et Aircalin doit, pour l’instant, reprogrammer 53 vols, et appliquera, pour ses clients, les mesures exceptionnelles suivantes :

    • Changement de date sans frais de modification et sans complément tarifaire sur les vols directs Aircalin. Un complément tarifaire peut s’appliquer sur les compagnies partenaires.
    • Annulation sans frais (jusqu’à la réouverture de l’aéroport).
    • Les frais occasionnés par les annulations de vols (hôtels, transferts…) ne sont pas pris en charge.

    SONIA BACKES S’EST ENTRETENUE AVEC BRUNO LEMAIRE SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE 
    La présidente de la province Sud a indiqué qu’elle s’était entretenue avec le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Lemaire hier dans la journée, pour évoquer la situation économique de la Nouvelle-Calédonie résultant des émeutes subies dans l’agglomération de Nouméa. Elle a confirmé l’attention portée par l’État à la situation calédonienne, et indiqué la mise en place d’un plan de reconstruction financé par la France, ainsi que celle d’une cellule de crise sans délai au ministère de l’Économie et des Finances.

    LES RENFORTS SONT PRESQUE TOUS ACHEMINÉS
    Un véritable pont aérien militaire a été mis en place à partir de la base militaire d’Istres. Acheminés par des A330 de l’Armée de l’Air et de l’Espace, ce sont quelques 1000 personnels qui gagnent la Nouvelle-Calédonie depuis jeudi soir. Des forces de l’ordre composées de gendarmes mobiles, de policiers, de membres du GIGN et du Raid, ainsi que de sapeurs-pompiers militaires et de spécialistes. La totalité de ces forces devrait être opérationnelle dès ce week end.

    DES JOURNALISTES DE NC 1ère AGRESSÉS PAR DES ÉMEUTIERS
    Alors qu’ils effectuaient un reportage, deux journalistes ont été agressés par une vingtaine de délinquants. Leur véhicule a été incendié et leur matériel détruit. Les journalistes seront désormais équipés de casques et de gilets pare-balle.

    ANTOINE KOMBOUARE TOUCHÉ PAR LES ÉMEUTES DE NOUMÉA
    Sous le titre “Antoine Kombouaré exprime sa « peur » et sa « colère », le quotidien 20 minutes rapporte les propos de l’entraîneur de Nantes au cours de sa conférence de presse précédant la rencontre de son équipe avec celle de Monaco : “« Je peux dire que je suis triste. Triste de voir ce qui se passe là-bas. J’ai peur. Et en même temps, je suis en colère parce que, ce qu’on voit là aujourd’hui, ce n’est pas beau. Et puis surtout, il y a des gens qui souffrent, il y a des morts ». Le Calédonien a ajouté : “« Dans ces cas-là, il vaut mieux ne pas parler. Il y a un moment de recueillement, il y a beaucoup trop de morts. Aujourd’hui, vous avez cinq morts. Je n’aime pas l’image que je vois aujourd’hui de mon pays ».

    UN HOMME S’EST RENDU à la police dans le cadre de l’enquête lancée sur la mort de trois civils à Nouméa.

    LE PASSAGE DE LA FLAMME OLYMPIQUE EN CALÉDONIE ANNULÉ ?
    Au cours de la réunion avec Yaël Braun-Pivet, Gérard Larcher et les présidents des groupes parlementaires, le Premier ministre Gabriel Attal aurait annoncé que le passage de la flamme olympique en Nouvelle-Calédonie était annulé.

    Ce passage est prévu pour le 11 juin prochain.

    INGÉRENCE PRÉSUMÉE DE L’AZERBAÏDJAN
    Les autorités françaises ont détecté sur X et Facebook une « propagation massive et coordonnée » de contenus accusant la police française de tirer sur des manifestants indépendantistes en Nouvelle-Calédonie en proie aux émeutes, indique vendredi un site gouvernemental, reliant ces contenus à des « acteurs azerbaïdjanais », information reprise par 20 Minutes.

    MÉTÉO

    Photo satellite de notre zone ce samedi matin à 05h30

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Samedi 22 Juin 2024

    En Nouvelle-Calédonie, près de 223.000 électeurs sont convoqués pour élire un ou une député...

    EN ASSEMBLÉE DE PROVINCE SUD : “LE CHATEAU DE CARTES VA S’EFFONDRER”

    Jeudi après-midi, l’hôtel de ville de la province Sud accueillait une assemblée de province....

    ÉMANCIPATION, SOUVERAINETÉ, DÉCOLONISATION ? LA CALÉDONIE DÉPEND DÉSORMAIS ENTIÈREMENT DE LA FRANCE

    Cette fois, ne n'était pas le vote du Congrès pour le Pacte Nickel, renvoyé...

    L’Actu en 3′ – Vendredi 21 juin 2024

    LE CONGRÈS VALIDE L'AIDE DE LA FRANCE POUR INDEMNISER LE CHÔMAGE Le projet de délibération...

    TRISTE FÊTE DE LA MUSIQUE, APRÈS LE JOUR LE PLUS COURT DE L’ANNÉE

    C'était hier notre jour le plus court de l'année, mais sur le calendrier, le...

    “ILS VEULENT RECONSTRUIRE LE CAILLOU” – KUBY, ARTISTE

    Depuis le 13 mai, la Nouvelle-Calédonie traverse une crise sociale de grande ampleur, dont...

    Articles similaires

    L’Actu en 3′ – Samedi 22 Juin 2024

    En Nouvelle-Calédonie, près de 223.000 électeurs sont convoqués pour élire un ou une député...

    L’Actu en 3′ – Vendredi 21 juin 2024

    LE CONGRÈS VALIDE L'AIDE DE LA FRANCE POUR INDEMNISER LE CHÔMAGE Le projet de délibération...

    L’Actu en 3′ – Jeudi 20 Juin 2024

    ONZE  RESPONSABLES IMPORTANTS DE LA CCAT INTERPELÉS ET PLACÉS EN GARDE À VUE Dès 6h,...