Plus
    AccueilRéflexionÀ COMPTER D'AUJOURD'HUI, LE DRAME CALÉDONIEN PREND UNE NOUVELLE DIMENSION HUMAINE

    À COMPTER D’AUJOURD’HUI, LE DRAME CALÉDONIEN PREND UNE NOUVELLE DIMENSION HUMAINE

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    Au cours des journées et des nuits de violences qui ont agité l’agglomération de Nouméa depuis le 13 mai au soir, les esprits ont été occupés par le réflexe de survie, de protection des familles et souvent des biens. Chaque jour, les sinistres statistiques des incendies, de l’action des émeutiers, des victimes, a maintenu la population dans l’angoisse des événements à venir. Chaque soir, des habitants de quartiers, la peur au ventre, ont tenté de se protéger par de sommaires barricades, tenues par des hommes et des femmes, réflexes bien loin des “milices armées” présentées par certains journaux métropolitains.

    Aujourd’hui, après plusieurs jours d’un effort sans précédent de projection des forces de sécurité intérieure, de la métropole vers la Nouvelle-Calédonie, à 20.000 kilomètres, le retour à une certaine sécurité est en cours. Tout n’est pas rentré dans l’ordre, mais vient l’heure d’un bilan humain, après celui, encore sommaire, des comptes économiques et financiers.

    Ces derniers sont astronomiques. 120 milliards FCFP au bas mot, 5000 emplois détruits totalement, peut-être 15.000, voire 20.000 mis en cause partiellement, et cela n’est peut être pas terminé. La folie de destructions aveugles risque de cibler les fondamentaux de l’économie calédonienne, la mine et la métallurgie.

    Mais au dela des chiffres effrayants, des statistiques vertigineuses, ce sont des drames

    Ce contenu est réservé aux abonnés

    Merci de vous connecter pour accéder à l'article !

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Samedi 22 Juin 2024

    En Nouvelle-Calédonie, près de 223.000 électeurs sont convoqués pour élire un ou une député...

    EN ASSEMBLÉE DE PROVINCE SUD : “LE CHATEAU DE CARTES VA S’EFFONDRER”

    Jeudi après-midi, l’hôtel de ville de la province Sud accueillait une assemblée de province....

    ÉMANCIPATION, SOUVERAINETÉ, DÉCOLONISATION ? LA CALÉDONIE DÉPEND DÉSORMAIS ENTIÈREMENT DE LA FRANCE

    Cette fois, ne n'était pas le vote du Congrès pour le Pacte Nickel, renvoyé...

    L’Actu en 3′ – Vendredi 21 juin 2024

    LE CONGRÈS VALIDE L'AIDE DE LA FRANCE POUR INDEMNISER LE CHÔMAGE Le projet de délibération...

    TRISTE FÊTE DE LA MUSIQUE, APRÈS LE JOUR LE PLUS COURT DE L’ANNÉE

    C'était hier notre jour le plus court de l'année, mais sur le calendrier, le...

    “ILS VEULENT RECONSTRUIRE LE CAILLOU” – KUBY, ARTISTE

    Depuis le 13 mai, la Nouvelle-Calédonie traverse une crise sociale de grande ampleur, dont...

    Articles similaires

    EN ASSEMBLÉE DE PROVINCE SUD : “LE CHATEAU DE CARTES VA S’EFFONDRER”

    Jeudi après-midi, l’hôtel de ville de la province Sud accueillait une assemblée de province....

    LÉGISLATIVES : LES CANDIDATS INDÉPENDANTISTES VONT-ILS ASSUMER L’INDÉPENDANCE LE 24 SEPTEMBRE ?

    Le 8 juin dernier, en ouverture d'un Comité directeur à Canala, le président de...

    LA “BORDÉLISATION” : L’INCROYABLE SITUATION DE LA FRANCE À LA VEILLE DU DÉPÔT DES CANDIDATURES

    Au sommet du G7, Emmanuel Macron a confié en aparté avoir "dégoupillé une grenade"...