Plus
    AccueilRéflexionLÉGISLATIVES : "UNE PARTIE DE DINGUE !"

    LÉGISLATIVES : “UNE PARTIE DE DINGUE !”

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    Ohé Matelots,

    Faut croire qu’après avoir estimé que certaines dépenses sociales représentaient “un pognon de dingue !”, Jupiter a décidé de dissoudre l’Assemblée Nationale pour s’offrir “une partie de dingue” ! En quelques jours, y se passe des histoires qui feront date dans l’histoire de la 5e République. Pour ne pas dire datte.

    C’est d’abord Ciotti qui passe un accord avec le RN sans en parler à ses petits copains. Lesquels pètent un cable et décident de le destituer. Malheureusement pour eux, leur président revient dare-dare au siège des Républicains, met tout le monde à la porte et s’enferme à double tour !

    Les chapeaux à plumes LR vont donc se réunir dans un café du coin pour prendre une décision sans précédent dans l’histoire du parti gaulliste : l’exclusion de leur propre président, accusé de haute trahison. Mais tout cela serait nul et non avenu.

    C’est que Ciotti, reclus dans son bunker, enwoye un twite dans lequel il rappelle les règles statutaires du parti, et déclare qu’il est président et qu’il le reste, et que seuls les militants qui l’ont élu peuvent le répudier, et que la commission d’investiture pour désigner les candidats LR dans les circonscriptions ne prendra que des décisions bidon, tout cela étant contestable devant les tribunaux !

    Pendant ce temps là, à Reconquête, Eric Zemmour annonce de son côté l’expulsion de Marion Maréchal, elle aussi accusée de haute trahison. Et même qu’elle “a battu le record du monde de la trahison” ! Dans la foulée, des proches de Marion comme Nicolas Bay et Guillaume Peltier sont, eux aussi, virés.

    A mon avis, Matelots, le feuilleton est loin d’être terminé. Retournements de vestes, trahisons et dingueries encore plus fortes sont à venir. Macron voulait “une clarification”. Il a provoqué une explosions atomique de la vie politique française. Ce qui ne rend pas plus clairs nos lendemains et le déroulement des Jeux Olympiques. Ah, j’oubliais, une nouvelle de taille : Hidalgo ne va finalement pas se baigner dans la Seine. Nous sommes sauvés.

    Allez Matelots, aux abris avec vos jumelles.

    L’Amiral

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Mercredi 24 Juillet 2024

    Le Fonds d'intervention maritime (FIM) a été mis en place en 2022 pour accompagner...

    JAMES COOK : UNE ÉCOLE PAS COMME LES AUTRES

    Maintenant bien implantée dans le paysage éducatif du territoire, l’école internationale James Cook séduit...

    LES ÉLECTIONS PROVINCIALES POURRONT-ELLES AVOIR LIEU AVANT LE 15 DÉCEMBRE ?

    En début d’année, une loi organique décidant de la prolongation des mandats actuels des...

    L’Actu en 3′ – Mardi 23 Juillet 2024

    LE SITE MÉMORIEL DU GRAND CHEF ATAÏ PROFANÉ AINSI QUE LES NOMS DES COLONS...

    LE TOURISME CALÉDONIEN CLASSÉ AU RANG DES SOUVENIRS HEUREUX ?

    Le tourisme calédonien est en arrêt total pour la quasi-totalité des professionnels, confrontés, d’une...

    L’ÉVEIL OCÉANIEN PREND CLAIREMENT POSITION À PROPOS DE L’INDÉPENDANCE MAIS FUSTIGE LE FLNKS : UN TOURNANT ?

    Dans une lettre ouverte intitulée "Et maintenant ?" publiée sur son site Facebook, l'Éveil...

    Articles similaires

    LA CALÉDONIE À PLAT : LA LEÇON D’ÉCONOMIE “POUR DE VRAI”

    En matière économique, la Nouvelle-Calédonie se la coulait douce. Au cours des périodes fastes...

    FUSION AIR CAL/ACI : LA MEILLEURE FAÇON DE PLOMBER LES DEUX COMPAGNIES !

    La Nouvelle-Calédonie, c'est peu de le dire, n'est pas un modèle de gestion. Des...

    LE VIVRE ENSEMBLE : UNE AMBITION DÉVASTÉE PAR LES ÉMEUTES ?

    L’Accord de Nouméa en avait fait un objectif dans son préambule. Le vivre ensemble...