Plus
    AccueilActuXpressL'Actu en 3' - Jeudi 20 Juin 2024

    L’Actu en 3′ – Jeudi 20 Juin 2024

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    ONZE  RESPONSABLES IMPORTANTS DE LA CCAT INTERPELÉS ET PLACÉS EN GARDE À VUE
    Dès 6h, hier matin, une opération policière de grande envergue a permis d’arrêter huit responsables importants de la CCAT. Alors qu’il se rendait au siège de l’UC pour une conférence de presse, Christian Tein s’est présenté de lui-même à la gendarmerie. Au siège de l’UC, une perquisition a été effectuée dans les salles utilisées par la Ccat.

    En fin de matinée, les forces de l’ordre ont demandé que soit levé le barrage rue de la Gazelle. Elles ont fait de même pour le barrage de l’entrée de Ouémo. Les voisins vigilants ont demandé en contrepartie que la sécurité du quartier soit assurée.

    En fin de journée, ce sont, au total, 11 personnes, contre 8 le matin, qui avaient été arrêtées et placées en garde à vue pour une durée maximale de 96 heures. Incontestablement, une seconde phase commence, pour ce qui concerne le rétablissement de l’ordre public en Nouvelle-Calédonie.

    LA SITUATION DANS L’AGGLOMÉRATION
    Après l’interpellation de responsables de la Ccat mercredi matin, dont le leader Christian Tein, la plupart des établissements et des commerces du centre-ville ont autorisé leur personnels à regagner par avance leur domicile hier en milieu de journée, par crainte d’une flambée éventuelle de troubles.

    Dans la journée, le Haut-Commissariat a publié un communiqué indiquant que “les embouteillages signalés dans le grand Nouméa ne sont pas dus à des blocages mais à l’engorgement de la circulation“. Faisant référence à une “opération de police judiciaire” dans le Grand Nouméa, ce communiqué précisait que “un dispositif est actuellement déployé pour assurer la sécurité de tous“, ajoutant, “l’accès au centre-ville est libre et sécurisé“.

    De leur côté, l’Union Calédonienne et la Ccat, tout en s’élevant contre les arrestations en cours, lançaient des appels au calme. Dans un communiqué, la Cellule écrit : “concernant les  arrestations, tous les militants engagés dans la Ccat étaient préparés à cette éventualité et cela fait partie de l’engagement de chacun d’entre nous“. Elle appelle “l’ensemble des militants indépendantistes à ne pas répondre à cette nouvelle provocation“, et à “rester à l’écoute des mots d’ordre de la Ccat qui décidera rapidement de la suite à donner par rapport aux arrestations et par rapport à l’avancée vers Kanaky“.

    Dans l’après-midi, par ailleurs, un important dispositif policier a été déployé dans le quartier des Tours de la Magenta où perdurent des départs d’exactions. Au Mont Dore, des barrages ont été levés sur la route de Ploum.

    Le rentrée scolaire s’est effectuée dans les écoles pour lesquelles la sécurité est assurée. La rentrée qui s’amorce, dans les collèges et les lycées, demeure elle aussi, dépendante des conditions de sécurité et de l’état des bâtiment. Ainsi, elle est impossible au lycée Petro Attiti, à la Rivière Salée, totalement détruit, et compliquée au lycée Dick Ukeiwe à Dumbéa, où les élèves devront attendre encore quelques jours avant de regagner leurs salles de cours.

    D’une manière générale, la reprise redonne peu à peu un semblant de normalité à la vie calédonienne, mais le “sanctuaire” que devrait constituer l’éducation et la formation des enfants et des jeunes Calédoniens a été gravement affecté par les émeutiers. L’interruption des cours, et le déroulement des stages et des examens pénalisent durement les élèves, comme c’est le cas pour tous les stagiaires en formation au centre d’apprentissage de la Chambre des Métiers à Nouville. Un établissement de formation entièrement ravagé par les émeutiers.

    OPT : REPRISE DE LA DISTRIBUTION DE COURRIER
    En sommeil depuis le 14 mai dernier, les services de l’OPT ont repris progressivement leur activité. En particulier, la distribution du courrier est de nouveau assurée dans les quartiers sécurisés. En raison de la situation, l’Office a effectué une Déclaration de situation de crise au niveau international. Pour l’heure, 8 tonnes de courrier-colis demeurent en attente à Paris. Toutefois, le feu vert des compagnies aériennes a été donné pour un acheminement progressif de ce stock en souffrance.

    CHÔMAGE PARTIEL DANS LES USINES : À QUI LE TOUR ?
    Le choc de l’effondrement économique et social de la Nouvelle-Calédonie atteint aussi la filière nickel, dont le Pacte de survie est toujours en souffrance au Congrès. Prony Resources a annoncé, en début de semaine, la mise en chômage partiel de la quasi-totalité de son personnel. A KNS, c’est le projet de plan de licenciement collectif pour motif économique qui est lancé.

    Dans la situation actuelle, il ne serait pas étonnant que la SLN emboîte le pas des autres usines, la production étant pratiquement à l’arrêt, et les efforts de la société se résumant pour l’heure à une alimention minimale de ses fours. L’usine demeure au bord de la cessation d’activité, et risque pratiquement à tout instant, de devoir arrêter définitivement ses installations de fusion. Dans ces conditions, alors que son cash continue de fondre à vue d’oeil, et en raison des dispositions favorables adoptées par le Congrès, la SLN songe probablement à placer une partie de son personnel en chômage partiel.

    LE CONGRÈS EN SÉANCE PUBLIQUE
    C’est aujourd’hui que le Congrès est convoqué en session extraordinaire pour se saisir du projet de modification budgétaire permettant d’alimenter la Cafat pour que la Caisse puisse assurer le versement des indemnités de chômage “spécifique”. Ce régime permet une meilleure couverture des indemnités en faveur des employés placés en chômage partiel ou en chômage total en raison de la crise actuelle. Mais ni le Territoire, ni la Cafat ne disposent des ressources nécessaires pour l’alimenter. Le seule solution consiste  donc à recourir à une subvention accordée par la France.

    L’exposé des motif de la délibération “portant modification du budget principal propre-exercice 2024” précise qu’elle a pour objet “l’inscription du versement d’une subvention de 51 millions d’euros, soit 6 085 918 854 XPF à la Cafat, permettant de verser les allocations chômage précitées pour les mois de mai et juin. Cette subvention sera financée grâce à une aide de l’État d’un même montant. Le reste du financement du dispositif est en cours de traitement avec l’État“.

    LA VILLE DE NOUMÉA NE PEUT PLUS ASSURER LES BESOINS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ en raison de ses propres difficultés financières qui résultent de la cessation de paiement du territoire. La Ville a ainsi fait savoir que le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) cessait d’assurer “les aides de première nécessité, qu’elles soient alimentaires ou autres“.

    RÉUNION DE L’ASSEMBLÉE DE LA PROVINCE SUD
    Au menu aujourd’hui, un projet de délibération relative à l’approbation du compte administratif et du compte de gestion 2023, et un projet de délibération portant affection du résultat 2023.

    Photo satellite de notre zone ce jeudi matin à 05h30

    MÉTÉO
    Ce matin :
    Une bande nuageuse accompagnée de rares averses aborde la pointe Sud de la Grande-Terre. Ailleurs, le temps est très ensoleillé. L’alizé de Sud à Sud-Est se renforce progressivement entre 10 et 15 noeuds en matinée. Sur le Sud-Ouest, il est variable faible puis s’établit au secteur Sud 5 noeuds en fin de matinée.
    Cet après-midi :
    Les nuages l’emportent souvent sur le Sud où de faibles averses sont possibles. Ailleurs, le soleil se maintient à peine contrarié sur la pointe Nord par des nuages issus de la chaîne qui s’étalent en fin de journée. L’alizé de Sud-Est se renforce autour de 15 noeuds, localement 15 à 20 noeuds sur le Nord-Ouest. Les températures maximales évoluent peu et restent en dessous des normales. Elles sont comprises entre 23 degrés à l’île des Pins, à 26 degrés le long des côtes.

    Aperçu pour vendredi et samedi :
    Vendredi, nuages et éclaircies se partagent le ciel. Sur le Sud, le ciel est un peu plus nuageux avec de faibles averses qui circulent en début de matinée. Le vent de Sud-Est souffle entre 10 et 15 noeuds le matin, puis 15-20 noeuds l’après-midi, voire 20 noeuds avec des rafales de 30 noeuds sur le Nord-Ouest, la pointe Nord et le nord des Loyauté. Les températures sont stables et encore le plus souvent en dessous des normales.
    Samedi, le temps devient plus nuageux, d’abord sur l’Est, le Sud et les Loyauté le matin puis sur l’Ouest l’après-midi. Les averses sont rares et se cantonnent à l’extrême Sud de la Grande Terre. Le vent d’Est Sud-Est atteint 10-15 noeuds, ponctuellement 15-20 noeuds sur le Nord-Ouest et la pointe Nord en cours d’après-midi. Les températures minimales et maximales sont proches des normales.
    Tendance pour la période de dimanche à mercredi :
    Dimanche, le ciel devient très nuageux ou couvert avec l’arrivée de nuages élevés. De faibles averses se produisent sur l’Est et aux Loyauté, mais restent plus rares ailleurs. Lundi, une bande pluvieuse aborde la façade Ouest, donnant quelques bonnes averses, en particulier sur le Sud, l’Ouest et l’Ile des Pins. Puis en s’évacuant mardi, elle laisse place à un temps globalement bien ensoleillée. Dimanche, le vent d’Est s’oriente Nord-Est puis Nord en restant faible à modéré. Lundi, il s’oriente Ouest à Sud-Ouest, puis Sud à Sud-Est à partir de mardi, toujours faible à modéré. Les températures sont stables, proches des valeurs de saison pour les minimales et légèrement en dessous pour les maximales.

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Mardi 23 Juillet 2024

    LE SITE MÉMORIEL DU GRAND CHEF ATAÏ PROFANÉ AINSI QUE LES NOMS DES COLONS...

    LE TOURISME CALÉDONIEN CLASSÉ AU RANG DES SOUVENIRS HEUREUX ?

    Le tourisme calédonien est en arrêt total pour la quasi-totalité des professionnels, confrontés, d’une...

    L’ÉVEIL OCÉANIEN PREND CLAIREMENT POSITION À PROPOS DE L’INDÉPENDANCE MAIS FUSTIGE LE FLNKS : UN TOURNANT ?

    Dans une lettre ouverte intitulée "Et maintenant ?" publiée sur son site Facebook, l'Éveil...

    L’Actu en 3′ – Lundi 22 Juillet 2024

    LES ÉDIFICES CATHOLIQUES FRAPPÉS PAR LES ÉMEUTIERS : L'OUBLI DE  L'UICALO ET DE L'AICLF...

    LA CALÉDONIE À PLAT : LA LEÇON D’ÉCONOMIE “POUR DE VRAI”

    En matière économique, la Nouvelle-Calédonie se la coulait douce. Au cours des périodes fastes...

    L’Actu en 3′ – Samedi 20 Juillet 2024

    L'ÉGLISE DE VAO INCENDIÉE Ce crime était inimaginable dans la très catholique Ile des Pins,...

    Articles similaires

    L’Actu en 3′ – Mardi 23 Juillet 2024

    LE SITE MÉMORIEL DU GRAND CHEF ATAÏ PROFANÉ AINSI QUE LES NOMS DES COLONS...

    L’Actu en 3′ – Lundi 22 Juillet 2024

    LES ÉDIFICES CATHOLIQUES FRAPPÉS PAR LES ÉMEUTIERS : L'OUBLI DE  L'UICALO ET DE L'AICLF...

    L’Actu en 3′ – Samedi 20 Juillet 2024

    L'ÉGLISE DE VAO INCENDIÉE Ce crime était inimaginable dans la très catholique Ile des Pins,...