Plus
    AccueilDécryptagePOURQUOI LA NOUVELLE-CALÉDONIE DEVRA RÉVISER À LA BAISSE SON TRAIN DE VIE

    POURQUOI LA NOUVELLE-CALÉDONIE DEVRA RÉVISER À LA BAISSE SON TRAIN DE VIE

    Publié le

    NOTRE NEWSLETTER

    Pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boite mail (attention l'inscription à la newsletter n'est pas une souscription à un abonnement)

    La Nouvelle-Calédonie n’est pas un département français. En août 1988, après que son statut ait été mis au point lors des Accords dits Oudinot, elle est devenue, par voie référendaire en novembre de la même année, « un territoire fédéral » constitué de trois provinces. En 1998, par la grâce de l’Accord de Nouméa, le territoire a été érigé en collectivité la plus autonome de la République par un statut qui se rapproche de l’indépendance association … sans l’indépendance. Elle est dotée d’un parlement, d’un exécutif, gère l’ensemble des compétences qui relèvent de la gestion interne. Depuis l’enseignement jusqu’au droit du travail, en passant par la fiscalité, l’économie et le domaine minier. L’État y exerce les compétences régaliennes et admet même une sorte de partage en acceptant la présence de « délégués » de la Nouvelle-Calédonie dans les ambassades régionales. Sans plus, sans moins.

    En clair, la France n’a pas ici les mêmes devoirs que dans les départements d’Outre-mer, notamment en matière de finances publiques, d’économie ou de fiscalité. La Nouvelle-Calédonie, qui a voulu exercer des compétences pareilles à nulle autre collectivité, est également face à ses responsabilités.

    Le Ruamm en déséquilibre ? C’est sa responsabilité. Des ressources financières et fiscales insuffisantes ? C’est sa responsabilité. L’économie ? C’est sa responsabilité. Il était d’ailleurs comique -mais le mot, en raison de la gravité de la situation est impropre-, de voir des élus bouder des aides offertes par la France , à l’occasion du Pacte Nickel. Et même, -un comble-, expliquer à l’État leur mécontentement sur la façon de distribuer cet argent du contribuable français !

    Aujourd’hui, la Nouvelle-Calédonie est nue. Elle appelle à l’aide, comme à l’accoutumée, cet anonyme contribuable métropolitain. Mais ce serait une erreur que de se faire des

    Ce contenu est réservé aux abonnés

    Merci de vous connecter pour accéder à l'article !

    Les derniers articles

    L’Actu en 3′ – Mercredi 24 Juillet 2024

    Le Fonds d'intervention maritime (FIM) a été mis en place en 2022 pour accompagner...

    JAMES COOK : UNE ÉCOLE PAS COMME LES AUTRES

    Maintenant bien implantée dans le paysage éducatif du territoire, l’école internationale James Cook séduit...

    LES ÉLECTIONS PROVINCIALES POURRONT-ELLES AVOIR LIEU AVANT LE 15 DÉCEMBRE ?

    En début d’année, une loi organique décidant de la prolongation des mandats actuels des...

    L’Actu en 3′ – Mardi 23 Juillet 2024

    LE SITE MÉMORIEL DU GRAND CHEF ATAÏ PROFANÉ AINSI QUE LES NOMS DES COLONS...

    LE TOURISME CALÉDONIEN CLASSÉ AU RANG DES SOUVENIRS HEUREUX ?

    Le tourisme calédonien est en arrêt total pour la quasi-totalité des professionnels, confrontés, d’une...

    L’ÉVEIL OCÉANIEN PREND CLAIREMENT POSITION À PROPOS DE L’INDÉPENDANCE MAIS FUSTIGE LE FLNKS : UN TOURNANT ?

    Dans une lettre ouverte intitulée "Et maintenant ?" publiée sur son site Facebook, l'Éveil...

    Articles similaires

    LES ÉLECTIONS PROVINCIALES POURRONT-ELLES AVOIR LIEU AVANT LE 15 DÉCEMBRE ?

    En début d’année, une loi organique décidant de la prolongation des mandats actuels des...

    LE TOURISME CALÉDONIEN CLASSÉ AU RANG DES SOUVENIRS HEUREUX ?

    Le tourisme calédonien est en arrêt total pour la quasi-totalité des professionnels, confrontés, d’une...

    L’ÉVEIL OCÉANIEN PREND CLAIREMENT POSITION À PROPOS DE L’INDÉPENDANCE MAIS FUSTIGE LE FLNKS : UN TOURNANT ?

    Dans une lettre ouverte intitulée "Et maintenant ?" publiée sur son site Facebook, l'Éveil...